Commander par voie numérique, profiter grâce à la technologie analogique et payer en ligne au restaurant.

Technologie et innovation

12. Janvier 2022

De longues files d’attente devant le stand de boissons et l’attente de la facture font partie du passé grâce à des solutions de paiement électroniques innovantes. Dans un entretien, Joerg Wasmeier, le créateur de Yoordi, explique comment fonctionne un service moderne sans temps d’attente grâce à une combinaison de technologies numérique et analogique. Un portable et une carte de crédit suffisent pour ce faire.

«L’addition s’il vous plaît», cette demande sera-t-elle bientôt un lointain souvenir?

S’il ne tient qu’à nous: oui. Grâce à notre solution de paiement électronique, j’ai la possibilité de payer l’addition au restaurant et de m’en aller quand j’en ai envie. J’ai juste besoin d’un appareil compatible web, la plupart du temps un portable, pour scanner le code QR, et d’un moyen de paiement usuel tel qu’une carte de crédit. Celle-ci peut également être enregistrée dans le portefeuille du smartphone.

Quels sont les avantages pour le client?

Au restaurant, je n’ai plus à attendre jusqu’à ce que le personnel de service ait le temps de venir encaisser l’argent de ma facture. J’ai la possibilité de payer et de m’en aller quand je veux. Il en est de même pour les commandes. Je peux scanner le code QR et envoyer la commande. Par conséquent, le personnel de service dispose également de plus de temps pour me donner des conseils si je le souhaite. Je n’ai plus à faire la queue pour profiter des prestations de restauration rapide ou à l’occasion d’un événement. Je peux passer ma commande et attendre le SMS de confirmation pour aller récupérer ma bière, mon hamburger ou mon curry thaïlandais. C’est plus pratique et, en temps de pandémie, également plus sûr. Finies les longues queues devant les stands gastronomiques, car le paiement se fait automatiquement, par carte de crédit notamment.

La crise du coronavirus s’est révélée être une aide au lancement, car elle a permis au code QR de gagner en crédibilité.

Joerg Wasmeier

Créateur de Yoordi

Quels sont les avantages pour le secteur de la restauration?

Les commandes de boissons et de repas sont parfois improvisées. J’ai là tout de suite envie d’une boisson ou d’un snack. Il a été démontré que la possibilité de commander soi-même a fait augmenter le chiffre d’affaires du secteur de la restauration de jusqu’à 30%.

De plus, après le confinement, de nombreux restaurateurs ont de la peine à trouver un personnel qualifié. Les refuges de montagne situés à de longues distances sont rapidement dépassés, par exemple. Grâce à notre solution de paiement, ils peuvent offrir la même qualité de service avec un personnel plus réduit. Ils augmentent ainsi leur chiffre d’affaires et réalisent des économies de coûts.

Dans le domaine de l’événementiel, Yoordi résout le problème de la répartition de l’argent: je peux par exemple commander une boisson, un plat principal et un dessert chez différents prestataires, et je reçois une notification par SMS lorsque ma commande est prête à emporter. La répartition de l’argent entre les différents prestataires se fait automatiquement.

Que faut-il pour qu’une nouvelle solution de paiement soit acceptée?

La solution doit être facile et profitable aux deux parties. La crise du coronavirus s’est révélée être une aide au lancement, car elle a permis au code QR de gagner en crédibilité.

Le client n’a besoin que d’un portable et d’une carte de crédit ou d’un autre moyen de paiement utilisable de manière numérique. Le restaurateur n’engage pas de coûts supplémentaires en matériel. Yoordi est intégrée à la caisse, ce qui signifie qu’elle est reliée à des solutions de paiement électroniques déjà existantes de l’acquéreur. Elle peut donc également être mise en œuvre de façon très bénéfique pour les petites et grandes entreprises.

Un portable et une carte de crédit suffisent.

Le chiffre d’affaires du secteur de la restauration est en hausse grâce à une solution innovante de paiement électronique.

Yoordi: solution pratique de paiement électronique pour le secteur de la restauration et le secteur de l’événementiel

Joerg Wasmeier a eu cette idée pendant ses vacances en Thaïlande où, au restaurant, il pouvait faire appel au service en appuyant sur un bouton. «La même chose sans matériel», se dit-il et, en collaboration avec Elisa Chiarelli, sa future partenaire commerciale, il s’attèle au développement d’une solution numérique de commande et de paiement pour le secteur de la restauration. A peine un an plus tard, les deux jeunes entrepreneurs ont gagné le #SIXHackathon. Leur solution a été mise sur le marché deux ans plus tard. Aujourd’hui, les jeunes entrepreneurs fournissent leur logiciel à des centaines de restaurants en Suisse et en Allemagne, et poursuivent en permanence le développement de l’offre.

Partager